July 22, 2005

Sale temps pour l'innovation

Alan Kay vient de se faire virer de chez Hewlett Packard puisque l'équipe “Advanced Software Research” à laquelle il appartenait a été démantelée (cf. SiliconValley.com's Good Morning Silicon Valley).

Le docteur Kay (US Wikipedia, Wikipédia FR) était quand même l'un des membres éminents du PARC Xerox – Palo Alto Research Center (US Wikipedia, Wikipédia FR), a développé ou participé au développement d'un nombre incroyable de technologies, comme les interfaces graphiques ou la programmation orientée objet, et est le créateur du langage Smalltalk (cf. A Conversation with Alan Kay – Big talk with the creator of Smalltalk — and much more. dans le magazine ACM Queue). Alan Kay a en outre reçu en 2003 le Turing Award, l'équivalent du prix nobel en informatique (US Wikipedia, Wikipédia FR).

Apprendre et pratiquer Smalltalk en 2000/2001 lors de mon DEA fut une expérience des plus instructives, une sorte de révélation. C'était comme si je n'avais pas tout compris de l'informatique avant, comme s'il manquait quelque chose (et il me manque encore beaucoup). On a beau avoir fait du C++, du Java ou de l'Ada, je pense que l'on ne peut pas avoir vraiment compris la programmation orientée objet tant que l'on a pas pratiqué Smalltalk.

Les concepts intégrés dans Smalltalk ainsi que certaines des idées de base de projets plus récents de Kay (comme Croquet) sont à l'origine de nombreux développements dans ma thèse.

C'est pour moi d'autant plus une bien sombre nouvelle que les laboratoires de recherche de Hewlett Packard étaient sur la liste de mes cibles pour l'après-thèse….

(Via Slashdot: HP Fires Father of OOP)

Posted by Jean-Philippe on July 22, 2005 at 11:14 AM 9 Comments, 245 TrackBacks

Filed in Alan Kay, Smalltalk, computer science

Post your own.

Comments

1

Je suis curieux, peux tu nous en dire plus sur ta thèse et comment Smalltalk t'a inspiré ?

Sinon, j'anime la liste de diffusion qui regroupe les Smalltalkiens et Squeakers francophones :
http://lists.squeakfoundation.org/listinfo/squeak-fr

Nous sommes 134 inscrits.

Posted by Serge Stinckwich on July 22, 2005 at 03:42 PM (Spam: 0%)

2

Rigolo, mon professeur de Smalltalk est celui qui a écrit les livres Smalltalk et Squeak chez Eyrolles ;-)
Pour la thèse je ne veux rien en dire tant qu'elle n'est pas terminée. Mais sur l'apport de Smalltalk, je dirais, outre l'orientation objet « orientée message », l'aspect « modification du code à la volée » (et donc le fabuleux “Transcript”) et surtout le navigateur d'objets, qui du fait de son origine smalltakienne a été repris dans Eclipse par IBM.
Enfin bon, maintenant Smalltalk n'est plus enseigné dans ce DEA, je crois qu'il a été remplacé par Ada (Cédric s'il lit ce commentaire pourra confirmer ou infirmer), ce qui est une bien triste nouvelle car, même si j'ADORE Ada, ce langage n'est pas adapté à un public orienté sciences cognitives.

Posted by Jean-Philippe on July 22, 2005 at 04:29 PM (Spam: 0%)

3

Tu veux parler de Xavier Briffault ?
Oui, je suis d'accord avec ce que tu dis. Pour Eclipse, c'est dingue, la plupart des gens ne connaissent pas l'origine de cet environnement et ont l'impression que c'est novateur...

Je compatis, faire des sciences cognitives ou de l'IA avec un langage statiquement typé il faut aimer souffrir ;-) A la limite Lisp, je comprendrais ...

Posted by Serge Stinckwich on July 22, 2005 at 05:22 PM (Spam: 0%)

4

Voilà, c'est ça, avec ce monsieur. Le cours était sur VisualWorks 3, mais moi et mon binôme on a préféré bosser avec la version 6, et je crois qu'à l'époque on avait eu raison. En plus la documentation de Cincom était super bien faite pour les bases.
Pour IBM, j'attends de voir ce que va donner VA Smalltalk 7 de chez Instantiations, fruit de leur partenariat avec “Big Blue”… Maintenant il semblerait qu'il n'y aura pas de version gratuite :( et puis de toute façon Cincom a placé la barre tellement haut que cela sera difficile de faire mieux.
Enfin pour le langage, en ce qui concerne les sciences cognitives, je pensais aussi en disant cela au contexte du PARC qui a vu la naissance de Smalltalk, un environnement plutôt orienté vers ce domaine de recherches.

Posted by Jean-Philippe on July 23, 2005 at 07:51 AM (Spam: 0%)

5

Je crois qu'il ne faut pas trop attendre de VA. IBM a laissé tomber le développement de Smalltalk. Si tu veux faire du Smalltalk, je te conseille de faire du Squeak, c'est open-source, c'est loin d'être parfait mais l'environnement progresse tout les jours. Il y a des outils assez fantastiques dedans comme le MethodFinder, Monticello, Seaside, ...

Posted by Serge Stinckwich on July 24, 2005 at 11:29 AM (Spam: 0%)

6

Le langage Ada ainsi que le langage prologue est effectivement utilisé pour l’initiation informatique dans le cadre du Master/DEA sciences cognitives donné par P.Tarroux. Ces deux langages permettent d’illustrer les principaux concepts informatiques.

http://www.ada-france.org/pipermail/ada-france/2003-May/000130.html

La rigueur de Ada est ici un atout, typer les données facilite la sémantique du code. Je ne comprends pas le terme « statiquement typé ». Si cela fait référence au concept de polymorphisme, il est parfaitement intégré.

Posted by Cédric on July 29, 2005 at 11:24 AM (Spam: 0%)

7

Bon alors, Squeak, je connais et ça ne me tente pas trop même s'il y a de bonne chose dedans. J'aurais plutôt tendance à passer du temps à créer un OS qui fonctionne comme Smalltalk. Quant aux « outils fantastiques », je trouve que généralement les outils Smalltalk/Squeak sont loin d'atteindre la qualité et la puissance de ceux que l'on trouve dans le monde Java ou C/C++.
Cédric, pour le typage, tu peux regarder sur la Wikipédia FR, dans l'article Typage statique.
D'un certain point de vue, enseigner le typage statique, c'est un peu faire primer la forme sur le fond : je me demande ce qui est le plus intéressant vis-à-vis des sciences cognitives…

Posted by Jean-Philippe on July 29, 2005 at 12:03 PM (Spam: 0%)

8

il est enseigné Ada ET Prolog. Je ne comprends pas : "enseigner le typage statique, c'est un peu faire primer la forme sur le fond" que l'informatique soit ici appliquer dans les cadres des sciences cognitives ne désigne pas pour autant un langage préférentiel tant le domaine est vaste : résaux de neurones, règles d'inférences, systèmes multi-agent, etc. L'important est de comprendre les origines de l'informatique et les différentes conceptions, pour ma part je pense que l'initiation par ces deux langages couvre bien le champ.

Posted by Cédric on July 29, 2005 at 12:30 PM (Spam: 0%)

9

Arh tu n'as pas compris ma réflexion métaphysique, Cédric. Je parlais de forme et de fond en ce qui concerne la représentation des connaissances : la forme c'est le type, le fond c'est ce qui typé.
En passant, ta remarque me permet de parler d'une de mes réflexions récentes sur l'enseignement de l'informatique, sur laquelle je reviendrai plus tard dans le corps du site. Je pense de plus en plus qu'il faudrait revenir à un enseignement historique de l'informatique plutôt qu'à un enseignement « orienté marché » (c'est ce que fait je crois Bruno Bachimont dans certains de ses cours sur les ontologies ou le document). Dans ce cadre, j'aimerais que des langages comme Eiffel, Oberon ou Smalltalk soient plus enseignés. Lors de mes études, je me souviens d'un ou deux cours sur la généalogie des langages informatiques qui m'avaient profondément marqué. Mais ne t'y trompe pas, je suis le premier à saluer l'avènement d'Ada dans les programmes informatiques français du supérieur :-)

Posted by Jean-Philippe on July 29, 2005 at 12:47 PM (Spam: 0%)

Post a comment
Security Code Check





Remember personal info?


Entries by category

Entries by month